LOTERIES ET CADEAUX - ARNAQUES INFOS

RÉSEAU ANTI-ARNAQUES
Aller au contenu

Menu principal :

LOTERIES ET CADEAUX



INFO-PRATIQUE

DU RÉSEAU ANTI-ARNAQUES


Le Réseau anti-arnaques a publié en mai 2010 un numéro spécial intitulé : "Vente à distance : savoir décrypter les promesses de gains et cadeaux". Son contenu reste d'actualité.

Il est diffusé gratuitement sur simple demande selon les modalités suivantes :

Version papier

Joindre une enveloppe timbrée à 1,40 € en indiquant vos coordonnées et adressez votre demande à R.A.A., BP 60512, LA CHAPELLE SAINT LAURENT, 79306 BRESSUIRE cedex.

Version électronique

Adressez votre demande à contact@arnaques-infos.org



LE COLIS THOMSON DE DELABY

Un colis THOMSON gratuit pour vous, composé d’un aspirateur sans sac, d’une centrale vapeur et d’un multi cuiseur, soit une valeur totale de 398,80 €, cela vous dit ?

Le consommateur qui connaît bien les pratiques promotionnelles du catalogue DELABY saura modérer sa joie : comme l’indique une microscopique mention en bas du document publicitaire, il s’agit de la "présentation du plus beau des colis THOMSON offert conformément aux modalités d’attribution jointes".

En fait, cette opération "un colis THOMSON pour tous", organisée du 13 avril au 31 mai 2017, est bien dotée d’un ensemble de trois appareils THOMSON (mais pour un seul bénéficiaire), et d’un minuteur de la même marque pour l’ensemble des autres participants.
Le 6 mai 2017





LA GRANDE ENQUÊTE CADEAUX 2016 DE TEMPS L

TEMPS L – un catalogue du groupe DOMOTI - vous écrit une belle bafouille sur la technologie tactile : "Les appareils à technologie tactile ont permis aujourd’hui une place prépondérante dans notre vie. Écran, ordinateur ou TV, appareil photo, lampe, plaque de cuisson, tablette, montre, smartphone... Ils nous accompagnent au quotidien et il faut bien avouer qu’ils sont extrêmement pratiques. Mais, compte tenu de leur multiplication, il est parfois difficile de se faire une opinion quand on veut en offrir un à celles et ceux qui nous sont chers. C’est pourquoi nous avons décidé de demander à nos meilleurs clients de se prononcer eux-mêmes. Notre équipe a déjà fait une première sélection et nous vous invitons maintenant à prendre part au vote final."

TEMPS L vous demande donc votre avis sur deux des cadeaux qui seront attribués lors d’une future opération : une tablette ou un smartphone. Vous devez apposer la vignette correspondant à l’article que vous préférez.

De plus, une mention indique : "En remerciement de votre participation à notre sondage, vous allez recevoir l’appareil tactile sélectionné pour vous 100 % gratuit."

Le consommateur va certainement s’attendre à recevoir l’un des deux cadeaux présentés. Pas du tout : il recevra un autre appareil tactile choisi par l’équipe de TEMPS L : une lampe Touch. Elle sera jointe à votre commande ou, à défaut, vous sera remise contre règlement de la somme de 6,99 € au titre des frais de port.

Le 6 mai 2017





SÉLECTION READER’S DIGEST VEUT FAIRE CULPABILISER

SÉLECTION READER’S DIGEST organise un tirage au sort Multi-Cash.

Le traitement ne sera pas le même selon que vous utilisiez l’enveloppe réponse "oui" (avec commande) ou, "non" (sans commande).

Bien évidemment, la dotation en lots est plus importante pour le canal "oui", mais surtout l’enveloppe "non" comporte un texte d’accompagnement bien culpabilisant : "Non, je refuse une partie de mes avantages : je ne souhaite pas commander la magnifique parure de lit Rêve nacré ; je renonce au cadeau gratuit qui m’était réservé ; je renonce à l’opportunité de gagner une voiture ou son équivalent en cash jusqu’à 30 000 €."

Le 26 février 2017





CONSORTIUM PUBLICITAIRE EUROPÉEN : LA COUR D’APPEL DONNE RAISON AU RÉSEAU ANTI-ARNAQUES

Le CONSORTIUM PUBLICITAIRE EUROPÉENCPE – est plus connu du public par ses enseignes commerciales : DÉLICES ET GOURMANDISES, DÉLICES D’ANNIE, NATUR’SANTÉ. En effet, ses nombreux catalogues sont systématiquement assortis de loteries commerciales destinées à susciter une commande de produits alimentaires ou de produits de bien être.

Compte tenu de la multiplication des promesses de gain, tant par voie postale que par téléphone, des formulations publicitaires ambigües et du nombre de réclamations engendrées, le Réseau anti-arnaques avait intégré ces trois marques dans la "Liste noire des catalogues à éviter" consultable sur son site arnaques-infos.org.

Le CPE avait assigné le Réseau anti-arnaques en invoquant le caractère fautif d’une telle publication ainsi que la présence d’informations incorrectes non vérifiées et manquant à un devoir d’impartialité. Il sollicitait le versement d’une somme de 2 457 659 € (!) au titre de son préjudice financier, du dénigrement et de l’abus du droit de critique !

Le Tribunal de grande instance de Paris, en date du 11 mars 2015, avait débouté le CPE de ses demandes, sur la base des témoignages reçus et des documents publicitaires diffusés : les magistrats estimaient que les mises en garde du Réseau anti-arnaques ne présentaient aucun caractère abusif ou fautif. Le CPE avait fait appel de cette décision.

Dans son arrêt du 26 octobre 2016, la Cour d’appel de Paris confirme le jugement du tribunal de grande instance : "De fait, la Cour observera que, si elle n’a pas à qualifier pénalement les publicités et pseudo-concours proposés par l’appelante, ceux-ci sont à tout le moins de nature à tromper des personnes peu attentives à qui est affirmé l’espoir d’un gain important en retour d’une commande d’un montant modeste.

La présentation supposée officielle et certaine de ces gains constitue, au moins au sens commun du terme, des tentatives d’abus de faiblesse, lorsque se retrouvent sur des courriers personnalisés les techniques commerciales des sociétés qu’elle a rachetées. La pertinence des mises en garde de l’intimée à l’époque de leur mise en ligne est donc incontestable, quels qu’aient été, à cette époque, les détenteurs du capital des sociétés en cause."

Le 26 janvier 2017





DELABY DISTRIBUE DES CADEAUX TEFAL À LA LOUCHE

Le dépliant de couleur rouge vif que vous recevez de DELABY est formel : "Félicitations ! Vous allez recevoir un colis TEFAL." La photo qui l’illustre représente un ensemble TEFAL composé de six appareils : une cafetière, un appareil à fondue, un wok, un barbecue électrique, un appareil à raclette, un grille-viande, (soit une valeur totale de 379,86 €).

La lecture du règlement complet de l’opération promotionnelle "un colis TEFAL pour vous", organisée du 12 juillet au 31 août 2016, permet de découvrir la subtilité : certes, chaque cliente recevra un colis.

La meilleure cliente recevra l’ensemble des six appareils. Toutes les autres auront la joie intense de recevoir un ensemble de deux ustensiles : une spatule et une louche.

La générosité de DELABY nous épatera toujours.

Le 29 août 2016





DÉLICES ET GOURMANDISES MAINTIENT LA PRESSION PUBLICITAIRE

Le témoignage reçu le 29 mai 2016 est révélateur des courriers qui parviennent au Réseau anti-arnaques :

"Ma mère de 82 ans est harcelée tant par courrier que par téléphone par DÉLICES ET GOURMANDISES ainsi que par LES DÉLICES D’ANNIE.

Ayant régulièrement reçu des bons de commande accompagnés de certificats de grande gagnante, elle a donc passé commande à plusieurs reprises (puisqu’il faut commander pour recevoir son gain). La première commande est bien arrivée mais elle attend toujours le chèque de 9 500 € qui devait l’accompagner (eh oui, à 82 ans, on y croit encore).

Du coup, lorsqu’elle a été appelée par téléphone, elle a signalé qu’elle n’avait pas reçu son gain et, bien évidemment, on lui a demandé de passer commande, ce qu’elle a cru bon de faire. Et là, c’est moins fun maintenant, puisque les dernières commandes des 21 et 27 avril 2016 n’ont pas été honorées mais, les chèques ont bien été encaissés."

DÉLICES ET GOURMANDISES et LES DÉLICES D’ANNIE sont deux enseignes commerciales bien connues du Réseau anti-arnaques. Même si la domiciliation postale est en Belgique, il s’agit bien d’une société française : le CONSORTUIM PUBLICITAIRE EUROPEEN. Du reste, il exploite d’autres enseignes commerciales : NATUR’SANTÉ, INSTITUT VIVIANE FRANCE...

Le 18 août 2016





LA FILIÈRE NÉERLANDAISE

Depuis de nombreuses années, le Réseau anti-arnaques met en garde le consommateur contre les offres publicitaires mentionnant une domiciliation postale aux Pays-Bas. Ces propositions commerciales concernent le plus souvent, les domaines suivants : loteries, offres de gain, mise à disposition d’un colis, voyances, méthodes de santé miracle. Du reste, une entité commune apparaît régulièrement comme centre d’encaissement des règlements effectués : PNSF.

Malheureusement, les autorités néerlandaises ne semblaient pas spécialement motivées pour lutter contre cette délinquance économique.

Une information - diffusée le 1er juin 2016 - indique que des enquêteurs néerlandais et américains ont mis à jour une vaste escroquerie internationale. Des perquisitions ont été menées sur dix sites différents et six sociétés néerlandaises sont suspectées de fraude par la diffusion de faux courriers, depuis au moins 2012. L’enquête a permis de recenser pas moins de 300 boîtes postales différentes permettant de collecter les paiements (variant entre 20 à 45 €).

Espérons que ces interpellations permettront de réduire les flux d’offres douteuses transitant par les Pays-Bas.

Le 24 juin 2016





LE COMITÉ NATIONAL DES GRANDS PRIX

Dès le mois de mars 2016, le Réseau anti-arnaques signalait les premiers publipostages du Comité National des Grands Prix, organisés par la société STARDATA : un parrain connu (Julien LEPERS), un numéro vert à appeler, une rente mensuelle de 3 000 € pendant 25 ans à gagner.

De nombreux consommateurs se sont interrogés sur les coulisses de cette opération promotionnelle.

En fait, l’appel du numéro indiqué permet, certes, de valider la participation au tirage au sort final mais, surtout, est l’occasion d’effectuer une sollicitation commerciale : il vous est proposé de rejoindre une communauté de joueurs EASY MILLIONS, concept exploité par la société suisse ONE2ONE. Les mises de départ – et les gains éventuels – à l’EURO MILLIONS sont partagés. Un argument commercial est ponctuellement mentionné dans les témoignages reçus par le Réseau anti-arnaques : les gains permettent de compenser les frais d’abonnement mensuels (49,90 €). Bien évidemment, cette promesse n’apparaît pas dans les conditions générales.

En résumé, rien ne vous empêche de participer au tirage au sort du Comité National des Grands Prix.

En ce qui concerne l’offre payante EASY MILLIONS, écoutez les arguments et promesses téléphoniques puis, exigez leur transcription fidèle dans un courrier de confirmation, avant de prendre votre décision...

Le 24 juin 2016





AFIBEL NOUS REFAIT LE COUP DES 500 000 €

Le publipostage d’AFIBEL ne va pas manquer de vous interpeller :

n « Tirage effectué. Chèque gagné sous contrôle de Maître MILLOIS, huissier de justice à Tourcoing » ;

n « Vous êtes bien gagnant au Grand Tirage : 500 000 € soit plus de 3 millions de francs à partager » ;

n « Vous êtes officiellement déclarée gagnante d’un chèque bancaire !!! ».

Voici les coulisses de cette offre promotionnelle :

n Une opération intitulée « Grand Tirage : 500 000 € soit plus de 3 millions de francs » est effectivement organisée du 21 janvier au 17 mai 2016 » ;

n Un seul gagnant recevra un chèque de 15 000 € ;

n Le solde, soit 485 000 €, sera partagé à parts égales entre l’ensemble des participants ayant retourné leur document de jeu, sachant qu’un montant minimum de 3 € réglable par chèque bancaire est garanti.

Mais une clause du règlement complet prévoit qu’AFIBEL « se réserve la possibilité de proposer au client de remplacer ce chèque par un autre avantage ; le gagnant devra alors par retour de courrier faire connaître son choix ».

Le Réseau anti-arnaques prédit que l’avantage qui sera proposé sera le remplacement du chèque bancaire par un bon d’achat de montant égal ou supérieur. Mais le coût pour AFIBEL sera bien moindre : plutôt que décaisser une somme de 485 000 € par chèque bancaire, elle va émettre des bons d’achat largement compensés par le montant des commandes engendrées pour les utiliser.

Rappelons que la société AFIBEL est inscrite sur la « liste orange » établie par le Réseau anti-arnaques, reprenant les sociétés de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD) dont les opérations promotionnelles restent contestables.

Le 30 avril 2016





DELABY AIME MANIPULER

Ce n’est pas pour rien que DELABY est inscrit sur la « liste orange » du Réseau anti-arnaques, liste qui reprend les adhérents les moins fréquentables (une minorité : 3 sur 580) de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD).

La dernière opération promotionnelle – Tirage spécial des 2 000 € - organisée du 29 mars au 20 avril 2016 est révélatrice des techniques de marketing de DELABY.

Chaque client est invité à vérifier que le document reçu comporte bien les mentions suivantes : un numéro d’identification MP/2907.86 et un ordre de paiement signé par A. DESCQ, directeur financier. Si tel est le cas, le chèque de 2 000 € est acquis.

Mais, peu de consommateurs auront découvert la subtilité : le modèle gagnant comporte une discrète mention « ordre de paiement à conserver » tandis que le modèle reçu est intitulé « attestation de jeu à conserver ». En clair, seul le client ayant reçu l’ordre de paiement sera gagnant de la somme de 2 000 €.Tous les autres ayant reçu une attestation de jeu ont le droit de participer à un tirage au sort doté d’un chèque de 500 € !

Pour un coût de 2 500 €, DELABY espère bien engranger des commandes supplémentaires.

Et, paradoxalement, face à de tels dérapages publicitaires, la FEVAD, qui devrait être attachée au respect de son image de marque, ne réagit pas.

Le 30 avril 2016





BIOTONIC HARCÈLE

Un consommateur témoigne du harcèlement publicitaire subis par ses parents âgés de 87 ans (témoignage du 22 mars 2016) : « Mes parents ont été attirés tout d’abord par les offres de prix à la commande et, surtout, par les sommes considérables de gains proposées par BIOTONIC. Suite à leur petite commande, BIOTONIC les a contactés par téléphone plusieurs fois dans la même journée d’hier. À force d’insistance, mes parents, bien que prévenus de ces pratiques, ont finalement fourni par téléphone leur numéro de carte bancaire. Ils ne savent plus s’ils ont donné ou non le cryptogramme à trois chiffres qu’on leur forçait à communiquer. Par prudence, je leur ai conseillé de faire opposition à leur carte bancaire. »

Les enseignes BIOTONIC, NOTRE VIE et TVD SANTÉ mentionnent une adresse postale à Vallauris (06). Mais, il s’agit d’un simple sous-traitant. La maison-mère – BIOVAD – est domiciliée en Belgique. Leurs accroches publicitaires, tant écrites que téléphoniques, engendrent de nombreuses réclamations.


Le 30 avril 2016





EN DIRECT D’AUSTRALIE : LOTTERY MILLIONNAIRES

Les offres de loterie émanant d’Australie prolifèrent. La dernière en date, au nom de LOTTERY MILLIONNAIRES, reprend les grands classiques du marketing en la matière :

n annoncer un gain potentiel important (80 millions de dollars dans le cas présent) ;

n s’appuyer sur une instance officielle « émis sous autorisation gouvernementale » ; « prestataire de services de loteries sous contrôle gouvernemental » ;

n utiliser des formulations aptes à attirer l’attention du destinataire « paiement en attente en suspens » ;

n faire miroiter un avenir radieux « La décision que vous devrez prendre maintenant bouleversera votre vie et pourrait être le facteur déterminant pour mettre votre famille à l’abri financièrement, et ce, pour des générations ».

La proposition commerciale consiste à vous faire régler la somme - relativement modique de 10 € - pour participer au Powerball australien (79 chances en participation individuelle + 1 343 chances en participation groupée).

Certes, les sommes en jeu sont considérables mais le nombre de participants l’est également. Les chances de gain demeurent minimes. La seule garantie pour le consommateur est d’être harcelé par les offres publicitaires écrites et téléphoniques.

Le 30 avril 2016





LES ARGUMENTS D’UN BEAU PARLEUR

Comment vous faire acheter un banal matelas à un prix exagéré ? Le Réseau anti-arnaques décrypte les différentes étapes du conditionnement commercial, constaté dans un témoignage reçu le 16 janvier 2016 :

n distribuer un bulletin de jeu à gratter à la sortie d’une grande surface ;

n contacter par téléphone tous les clients ayant déposé leur bulletin pour leur annoncer le gain d’un coffret de trois bouteilles de vin ou d’un repas pour deux ;

n organiser une dégustation gratuite de spécialités du Périgord ;

n annoncer qu’il y a des cadeaux à distribuer mais rien à vendre ;

n s’enquérir des problèmes de santé de chacun (maux de dos, circulation sanguine) ;

n présenter un lot d’accessoires réservés, à l’origine, aux hôpitaux et à la NASA, mais, aujourd’hui, disponibles pour le particulier, bien évidemment avec un coût non négligeable ;

n promettre que tous les accessoires sont gratuits sauf la plateforme (le matelas gamme excellence innovation cuivre), vendue au prix de 3 900 € ;

n proposer un crédit gratuit sur 36 mois, ou même une quinzaine de chèques à encaisser tous les deux mois ;

n terminer son argumentation par un dernier cadeau : un fauteuil électrique.

Pour l’anecdote, le fameux cadeau – le fauteuil électrique – était déjà défectueux au bout de deux mois et personne n’était disponible pour venir le réparer ou l’échanger.

Promesses surfaites, prix manifestement exagéré, service après vente aléatoire, manipulation psychologique : évitez absolument ces pièges commerciaux.

Le 30 avril 2016





JEU NOTRE VIE : UN AIR DE DÉJA VU

NOTRE VIE est une enseigne de vente à distance exploitée par la société BIOVAD, qui mentionne aujourd'hui l'adresse d'un sous traitant - OCDI - à Vallauris (les habitués se rappelleront de l'ancienne adresse belge).

Elle vous fait parvenir un avis national d'attribution qui indique que le montant en jeu est de 16 500 €.

À la lecture du message publicitaire vous interpellant, vous pouvez penser que vous êtes l'heureux bénéficiaire de ce prix : Monsieur UNTEL, le règlement de "16 500 € par chèque bancaire pour vous" que la direction m'a demandé de vous envoyer est prêt.

Hélas, vous n'avez sans doute pas remarqué dans la phrase la présence de guillemets qui modifie totalement le sens de la phrase : en effet, la formulation "16 500 € par chèque bancaire pour vous" correspond au nom de l'opération promotionnelle organisée du 2 février 2015 au 29 février 2016. En aucun cas, il ne s'agit d'un paiement de 16 500 €.

Cette astuce est ponctuellement utilisée par les enseignes NOTRE VIE, BIOTONIC, TVD SANTÉ.

Le 14 octobre 2015




LE COLIS REMPLI DE LINGE D'AFIBEL

AFIBEL promet d'adresser, en cadeau, un colis de linge de maison.

Deux types de colis sont prévus :

c trois bénéficiaires ayant le plus grand nombre de lettres A, F, I, B, E, L, dans leur nom et prénom recevront un colis comportant 100 pièces d'une valeur totale de 1 636 € (+ un chèque de 2 000 € pour les deux premiers) ;

c tous les autres recevront un lot de 4 serviettes microfibres d'une valeur de 10 €.

Le règlement de l'opération prévoit - qu'en cas de commande - le cadeau sera joint au colis.

Mais, dans cette hypothèse, comment AFIBEL peut déterminer quels seront les deux clients qui auront le plus grand nombre de lettres, sachant que l'opération s'est déroulée de janvier à juillet 2015 ? Devons-nous en conclure qu'AFIBEL veut favoriser les clients effectuant une commande ?

Le 14 octobre 2015






MARKETS PLUS EN CORRECTIONNEL

MARKETS PLUS, (ex-PROMONDO), société de vente à distance plus connue pour ses enseignes commerciales VITAL CONFORT, BIEN ÊTRE ET CONFORT, PRESTIGE ET SÉDUCTION, NATURLIS, a été condamnée pour pratique commerciale agressive (tribunal correctionnel de Grasse - 15 avril 2015).

La condamnation est lourde - 300 000 € d'amende - et MARKETS PLUS a fait appel de cette décision.

Les pratiques de MARKETS PLUS - promesses de gain, relances téléphoniques incessantes - sont dénoncées depuis de nombreuses années par le Réseau anti-arnaques. Conséquence du jugement ? Les publipostages de MARKETS PLUS sont devenus moins nombreux, pour le plus grand bonheur du consommateur.

Le 8 septembre 2015



LES CONTRAINTES SPECTACULAIRES DU JEU TÉLÉ 7 JOURS

L'hebdomadaire TÉLÉ 7 JOURS (groupe HFA) propose - dans son numéro daté du 11 au 17 avril 2015 - un grand jeu concours Puy du Fou. La réponse à une question facile "Quelle distinction le Puy du Fou a-t-il reçu en 2014 ?" permet de gagner l'un des lots : 3 séjours VIP pour 4 personnes et 480 entrées Grand Parc.

Les seuls canaux de participation sont le téléphone (0,34 € la minute) ou par SMS (1,30 €).

Tout participant peut solliciter le remboursement de ces frais sur une base forfaitaire (0,61 € pour le téléphone, 1,30 € pour le SMS).

Toutefois, les modalités de remboursement visent, de toute évidence, à décourager les prétendants.

Jugez-en plutôt : "La demande de remboursement devra obligatoirement préciser les noms du magazine et du concours, le numéro de parution, le support utilisé audiotel ou SMS, la date et l'heure de participation, ainsi que le numéro de téléphone de l'appelant et ses coordonnées complètes. En outre, elles doivent être impérativement accompagnées d'un RIB, de la copie de la facture détaillée de l'opérateur ou du ticket de caisse pour les cartes prépayées au même nom que le RIB."

Dans le cas testé par le Réseau anti-arnaques, l'appel téléphonique au numéro surtaxé a duré six minutes... pour être remboursé d'une somme de 0,61 € !

Le 2 juin 2015





ÉCHEC JUDICIAIRE POUR DÉLICES ET GOURMANDISES

Délices et Gourmandises, comme Les Délices d'Annie et Natur'santé, sont des enseignes commerciales exploitées - depuis janvier 2012 - par le Consortium Publicitaire Européen.

En janvier 2013, le Consortium Publicitaire Européen avait assigné le Réseau anti-arnaques devant le tribunal de grande instance de Paris pour contester l'impartialité des mises en garde publiées, notamment, sur son site arnaques-infos.org. Il réclamait l'octroi de dommages et intérêts à hauteur de 2 457 659 € !

Par jugement, en date du 11 mars 2015 (frappé d'appel), le tribunal a estimé que : "l'association demanderesse (le Réseau anti-arnaques) pouvait légitimement mettre en garde les consommateurs contre les dangers que présentent de tels documents publicitaires sans que soit caractérisé un quelconque abus de son droit de critique."

"la responsabilité de l'association défenderesse ne saurait être engagée du fait de la reprise de ces mises en garde sur des sites internet dont elle n'a pas la maîtrise."

Il confirme que la centaine de réclamations transmise par le Réseau anti-arnaques est révélatrice des pratiques du Consortium Publicitaire Européen : "Les documents nominatifs joints à l'envoi des catalogues se présentent sous diverses formes singeant des actes officiels et donnent à croire, faussement, au destinataire qu'il est le gagnant d'un prix de plusieurs milliers d'euros qui lui sera remis, le plus souvent sous la condition qu'il commande les produits du catalogue."

Le 13 mai 2015





EASY MILLIONS (ONE 2 ONE) : PAS SI FACILE DE GAGNER À EUROMILLION

Vous recevez un courrier ou un appel téléphonique de votre magazine préféré (TÉLÉ LOISIRS, TV GRANDES CHAINES, SÉLECTION DU READER'S DIGEST, notamment) ou d'une autre société (OUTIROR, FRANCE LOISIRS). Il vous indique que vous avez été sélectionné pour participer aux tirages Euro Tirage, organisés par leur partenaire ONE 2 ONE (enseigne EASY MILLIONS).

Un premier numéro vous est attribué gratuitement.

En fait, l'objectif de la société de droit suisse ONE 2 ONE, est de vous faire rejoindre une communauté de joueurs pour le jeu EUROMILLIONS. Moyennant un abonnement mensuel de 49,90 € pendant 3 mois au minimum - reconductible tacitement - le client rejoint une communauté de 150 joueurs et reçoit 100 grilles par semaine pour participer au tirage hebdomadaire EUROMILLIONS. Le paiement est effectué par carte bancaire.

Les arguments utilisés sont imparables :

c "Plus vous jouez de grilles, plus vous avez de chance de gagner et de toucher la cagnotte."

c "Nous vous offrons la chance de valider 400 grilles pour 49,90 € par mois, ce qui revient à seulement 12,48 € par semaine. Donc 12,48 € pour 100 grilles !"

c "Nous vous rappelons qu'en bureau de tabac ou en kiosque une grille coûte 2 €. Alors qu'avec Euro tirage, la grille revient seulement à 0,13 €. C'est quand même beaucoup plus intéressant, n'est-ce-pas ?"

Toutefois, une information fait défaut dans cet argumentaire : le fait que les gains par grille seront, bien évidemment, divisés entre la communauté (minimum de 150 personnes).

Le 8 avril 2015





LES ALLOCATIONS DE GAINS DE THE BUCKLEY INSTITUTE

Posté de Chine, mais avec une enveloppe réponse pour les Pays-Bas, cette information émanant de THE BUCLEY INSTITUTE est incroyable : des allocations de gains d'un montant de 2 199 460 € vous attendent.

La formulation est subtile : "Ceci pour vous informer que votre admissibilité à des Allocations de Gains totalisant 2 199 460 € est sur le point d'expirer, sauf si nous recevons votre demande formelle de traitement dans les 14 jours suivant cette notification."

En fait, vous êtes surtout admissible à sortir votre portefeuille pour régler la somme de 20 € au titre de frais divers.

Le 25 février 2015



VITRINE MAGIQUE TESTE VOTRE CONNAISSANCE DE LA GÉOGRAPHIE

Le jeu intitulé "500 € tout de suite" organisé jusqu'au 15 mars 2015 est simple : vous recevez un bulletin de participation à gratter, si vous découvrez sous la case dorée la capitale de l'Australie, vous gagnez la somme de 500 €.

La ville de Sydney est mentionnée mais, ce n'est pas la bonne réponse puisque, contrairement à une idée reçue, la capitale de l'Australie est Canberra.

Curieuse pratique que celle de VITRINE MAGIQUE qui souhaite, manifestement, provoquer une fausse joie chez ses clients.

Le 25 février 2015




VITRINE MAGIQUE AIME LA GÉOGRAPHIE

VITRINE MAGIQUE vous propose de participer au grand jeu "Un gros chèque à encaisser".

Le principe est simple : vous devez gratter un bulletin de participation et découvrir le nom de la capitale de la Suisse. Si c'est le cas, vous gagnez un chèque de 100 000 centimes d'euros (1 000 €).

La case grattée laisse apparaitre le mot "Genève". Certains consommateurs - peu férus de géographie - penseront hâtivement qu'ils ont gagné la somme annoncée. Erreur fatale, puisque la capitale fédérale de la Suisse est Berne.

Le Réseau anti-arnaques s'interroge encore sur l'intérêt pour VITRINE MAGIQUE d'abuser des lacunes culturelles de ses clients et, par là-même, d'engendrer une fausse joie.

Le 16 avril 2014






LE CONSORTIUM PUBLICITAIRE EUROPÉEN : LE SPÉCIALISTE DES BELLES PROMESSES PUBLICITAIRES

LE COLIS ORDINATEUR DE DÉLICES ET GOURMANDISES

Vous recevez d'Etalle (Belgique) un "avis de livraison" à l'en-tête DÉLICES ET GOURMANDISE : vous êtes d'ores et déjà bénéficiaire d'un colis ordinateur.

Le paragraphe suivant apporte une information complémentaire sur la présentation du cadeau principal : l'ordinateur portable multimédia est d'une valeur de 1 100 €.

Il convient de décrypter cette offre de cadeau : Seul le client (en France ou au Royaume-Uni) ayant effectué le plus d'achats, entre le 14 avril et le 31 décembre 2014, sera bénéficiaire de cet ordinateur. Tous les autres recevront un "colis ordinateur" d'une valeur de 9,90 €. Curieusement, le règlement complet de l'opération ne définit pas la nature de ce cadeau. Mais le Réseau anti-arnaques peut imaginer qu'il s'agit d'un simple écouteur ou d'un DVD.

Quant au prix indiqué du colis cadeau, il n'est pas représentatif : il s'agit de la valeur commerciale fixée librement par DÉLICES ET GOURMANDISES, même si le prix d'achat hors taxes est ridiculement bas.

Le 22 mai 2014



UN NOUVEAU VENU : LE CATALOGUE INSTITUT VIVIANE FRANCE

Une nouvelle enseigne commerciale vient d'apparaître dans les plis publicitaires : INSTITUT VIVIANE FRANCE.

Mais, seul le nom est nouveau :

c la boîte postale à Virton (Belgique) est bien connue du Réseau anti-arnaques ;

c l'offre de gain de 9 500 €, bien visible, cache en fait un lot plus modeste (un bon d'achat de 1 €) et, bien évidemment, les mentions "jeu soumis à aléas" ou "voir règlement de jeu, joint" sont rédigées en caractères minuscules.

En fait, INSTITUT VIVIANE FRANCE est à rattacher au groupe CONSORTIUM PUBLICITAIRE EUROPÉEN qui exploite déjà les enseignes commerciales, DÉLICES ET GOURMANDISES, DÉLICES D'ANNIE et NATUR'SANTÉ.

Régulièrement, le Réseau anti-arnaques reçoit des témoignages de consommateurs appâtés par une promesse de gain en lien avec une loterie commerciale.

Le 12 novembre 2013



LES ARGUMENTS DÉSOPILANTS DE DÉLICES ET GOURMANDISES

Ce consommateur commande, début septembre 2013, des chocolats à DÉLICES ET GOURMANDISES - enseigne du groupe CONSORTIUM PUBLICITAIRE EUROPÉEN - afin de recevoir le chèque de 9 000 € promis dans le document publicitaire.

Le règlement du client est rapidement encaissé. Mais les chocolats et le chèque de gain sont toujours en attente.

Le 21 septembre 2013, le consommateur contacte le service clients de DÉLICES ET GOURMANDISES au 08 10 00 78 35. Voici quelques extraits révélateurs de la "haute qualité" des réponses apportées :

Le client : "J'ai commandé les chocolats il y a trois semaines et je n'ai rien reçu à ce jour."

Réponse : "Le courrier a beaucoup de retard en Belgique mais la commande va partir sous peu."

Le client : "L'encaissement du chèque est beaucoup plus rapide que le traitement de la commande ! J'attends toujours l'envoi du chèque de 9 000 € que vous m'avez promis sous 48 heures."

Réponse : "Cela concerne le Service des gains."

Le client : "Passez-moi le Service des gains."

Réponse : "Je ne peux faire le transfert de mon poste."

Le client : "Donnez-moi leur numéro de téléphone."

Réponse : "Ils n'ont pas le téléphone et je ne connais pas leur adresse mèl."

Le 28 septembre 2013



LA NOUVELLE ASTUCE DE DÉLICES ET GOURMANDISES : À LA RECHERCHE DU CHÈQUE PERDU

DÉLICES ET GOURMANDISES - enseigne du groupe CONSORTIUM PUBLICITAIRE EUROPÉEN - multiplie les promesses de gain publicitaires à des jeux et loteries : il reste le spécialiste des relances téléphoniques et écrites.

Un courrier de la Direction Financière adressé à l'ensemble des clients indique : "Après vérifications internes, il s'avère que notre précédent courrier a bien été expédié à la même adresse que le courrier de ce jour : normalement vous auriez donc dû recevoir le chèque que vous avez gagné. Mais on ne sait jamais, peut-être le courrier s'est-il perdu et ne vous a pas été remis ?

Peut-être se pourrait-il que vous ayez oublié ce chèque sur un coin de table au milieu de vos papiers, ou par mégarde peut-être l'avez-vous jeté ?"

Heureusement, la Directrice Financière est arrangeante : "Dans le doute, j'ai préféré ne prendre aucun risque et dans un premier temps, j'ai fait annuler le chèque que vous devriez avoir reçu. Dans un deuxième temps, j'ai déjà demandé à ma secrétaire d'établir pour vous un autre chèque gagné en remplacement du premier. Il ne manque plus que ma signature avant de vous l'envoyer."

"Dès que j'aurai reçu votre réponse avec votre commande, je vous enverrai à nouveau (et cette fois-ci par pli spécial), en même temps que vos produits commandés, votre Chèque Gagné que vous pourrez utiliser aussitôt."

Curieuse pratique que celle consistant à réclamer une commande supplémentaire pour émettre un nouveau chèque ! D'autant que le paiement qui sera adressé ne sera pas le chèque bancaire de 9 500 € cité dans l'objet du courrier mais un simple chèque-achat de quelques euros...

Le 5 octobre 2013



LE GRAND JEU DE DÉLICES ET GOURMANDISES

DÉLICES ET GOURMANDISES (BP 10000, 6740 Etalle, Belgique), vous adresse une "lettre officielle de remise de gain de 9 500 €". Peu de consommateurs remarqueront, en bas de page, une mention "spécimen" peu lisible car, volontairement inscrite en lettres blanches sur un fond grisé.

L'arsenal publicitaire est impressionnant :

c Une enveloppe de grand format tricolore (bleu, blanc, rouge) comportant un sceau "département juridique" ;

c Une surenchère de formulations officielles : "notification officielle", "tirage placé sous contrôle d'un huissier de justice", "garantie de remise de gain", "justificatif de remise de gain" ;

c Une mention indiquant la date de la remise de prix et vous demandant de confirmer votre disponibilité au jour fixé.

Un récépissé d'acceptation de chèque est à compléter et, est à retourner dans les 7 jours, sous peine de déchéance de vos droits.

Ce document est un modèle du genre :

c Il vous demande d'effectuer une commande pour valider votre dossier et vous propose de mentionner une autre date, dans l'hypothèse où vous n'êtes pas disponible le jour de la remise de gain au grand prix de 9 500 € ;

c Il permet de recueillir des informations cruciales sur le plan du marketing (numéro de téléphone et date de naissance) ;

c Il intègre, subtilement, dans les cinq modalités d'acceptation du chèque, une clause "j'ai pris connaissance du règlement et de ses aléas et l'accepte en datant et signant ci-dessous".

En fait, cette opération promotionnelle organisée parallèlement en France et en Angleterre, jusqu'au 31 décembre 2012, est dotée d'un chèque bancaire de 9 500 € et, pour tout participant, d'un chèque de réduction de 1 €.



L'AVIS FISCAL DE DÉLICES ET GOURMANDISES

DÉLICES ET GOURMANDISES apprécie les périodes fiscales et sait adresser, au moment opportun, un certificat national d'attribution qui présente de curieuses similitudes avec un avis d'imposition.

L'objectif est simple : inciter le consommateur à ouvrir une enveloppe opaque de couleur bleue pour qu'il découvre un message annonçant l'envoi prochain d'un chèque de 9 000 €.

La multitude d'informations contenues dans le document publicitaire est telle, que le consommateur aura du mal à repérer une formulation rédigée en caractères minuscules : "Si le numéro grand gagnant désigné par l'huissier (le numéro 031.517.499) correspond avec votre numéro personnel et ceci conformément aux conditions réglementaires, nous affirmons alors..."

Cette restriction vient remettre en cause le gain des 9 000 € puisque, loin d'être une promesse, le courrier de DÉLICES ET GOURMANDISES constitue une simple hypothèse.

Malheureusement, ces subtilités publicitaires n'auront pas été détectées par tous les consommateurs qui s'empresseront d'effectuer une commande pour recevoir le fameux chèque de 9 000 €.



LES AFFIRMATIONS DE NATUR'SANTÉ

Le certificat national d'attribution, contrôlé par huissier de justice, que vous adresse NATUR'SANTÉ comporte deux séries d'affirmations :

Affirmation 1 : "Il est confirmé officiellement que les 9 500 € sont bien pour vous."

Affirmation 2, vérification faite : "Votre numéro personnel est bien le 035.353.586."

c Vous gagnez 9 500 € grâce à ce numéro ;

c Il vous suffit de répondre pour recevoir ce chèque ;

c C'est bien 9 500 € que vous avez gagnés et pas un autre prix ;

c Ce chèque de 9 500 € vous sera envoyé sous 48 heures.

En fait, un discret paragraphe vient indiquer que, "si votre numéro personnel est le 035.353.586 toutes ces affirmations seront alors vérifiées". Autrement dit, toutes ces affirmations sont simplement des hypothèses !

Cette promesse publicitaire reprend les astuces déjà utilisées par DÉLICES ET GOURMANDISES, ce qui n'a rien d'étonnant puisque ces deux enseignes commerciales sont la propriété du CONSORTIUM PUBLICITAIRE EUROPÉEN.



LES COMPTES NE SONT PAS EXQUIS

Le CONSORTIUM PUBLICITAIRE EUROPÉEN, société par actions simplifiées à associé unique - la société SODAD - est représentée par son président Mlle Noëlle COSTA. Elle a été constituée, le 8 juin 2010, avec un capital social de 4 039 250 €. Le siège social est au 2 rue Godot-de-Mauroy, 75009 Paris. Elle est immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 522 909 829.

Cette entité est ignorée des consommateurs, à l'inverse des différentes enseignes commerciales qu'elle exploite, à savoir : DÉLICES ET GOURMANDISES, LES DÉLICES D'ANNIE, NATUR'SANTÉ, avec une domiciliation postale en Belgique.

La promotion des produits qui sont commercialisés par le biais de ces trois marques - notamment des chocolats - s'appuie sur de nombreux messages publicitaires annonçant le gain potentiel d'un chèque et ce, sous contrôle d'un huissier de justice niçois, Me François FRANCK.

Dans les documents officiels produits par le Greffe du tribunal de Commerce de Paris, il peut être noté que le premier exercice comptable (sept derniers mois de 2010) avait permis de réaliser un chiffre d'affaires de 720 000 € et un bénéfice de 2 672 €.

Le deuxième exercice de douze mois (2011) confirme l'explosion du chiffre d'affaires (3 992 000 €), conséquence logique des moyens publicitaires mis en œuvre, mais révèle une nette dégradation de la situation financière avec une perte de 2 181 000 €.

En revanche, il est mentionné sur l'extrait Kbis délivré par le Greffe du tribunal de commerce, le 24 octobre 2012 : "10 octobre 2012 - n°13 : continuation de la société malgré un actif devenu inférieur à la moitié du capital social. Assemblée générale du 28 septembre 2012."

En clair, les pertes sont extrêmement importantes. L'assemblée générale de la société a décidé de poursuivre l'exploitation. Mais la situation devra être régularisée au 31 décembre 2013, conformément à la loi.



LA LOGIQUE DE NATUR'SANTÉ

NATUR'SANTÉ, l'une des enseignes commerciales domiciliées en Belgique du CONSORTIUM PUBLICITAIRE EUROPÉEN, a une conception particulière du remboursement.

Un consommateur de Rodez indique avoir retourné un ouvrage "Les gestes qui sauvent" qui ne correspondait pas à son attente. Bien évidemment, il joint la facture d'origine lors du retour du colis.

Le service clients s'empresse de lui répondre que la facture constitue un document indispensable pour effectuer le remboursement attendu.

Le consommateur confirme au service client que le colis contenait bien la facture de 36,85 € annotée du motif du retour.

Ce dialogue de sourd, qui a engendré trois appels téléphoniques de relance sans résultat, est d'autant plus inexplicable que rien n'empêche NATUR'SANTÉ de vérifier sa comptabilité pour consulter le fameux document.

De toute évidence, la bonne volonté fait défaut.



LA PROCÉDURE MANUSCRITE DE DÉLICES ET GOURMANDISES

Un certain Bertrand MEUNIER, Direction des jeux de DÉLICES ET GOURMANDISES, l'une des enseignes commerciales du CONSORTIUM PUBLICITAIRE EUROPÉEN, vous écrit : "Avant tout, je tenais à vous préciser que c'est la première fois que notre Direction Générale me témoigne une telle confiance en m'autorisant à rédiger une telle procédure manuscrite et à faire au mieux pour vous la faire parvenir au plus vite. Du coup, vous allez profiter de la procédure simplifiée pour ces 9 500 € ici concernés."

Bertrand MEUNIER interpelle à plusieurs reprises le destinataire du message : "Mme D., c'est en lisant votre fiche que je me suis dit que vous méritez pleinement ce prix" ; "Ah, j'allais oublier, le chèque de 9 500 € a été édité pour vous, Mme D." ; "Il a été établi à votre nom et, de ce fait, vous en êtes l'unique bénéficiaire. Vous devrez donc l'encaisser sur un compte ouvert à votre nom. Jusqu'au jour de la remise nous le gardons à l'abri dans notre coffre." ; "Bravo et une dernière recommandation : faites bon usage des 9 500 €."

L'astuce est originale : présenter un courrier imitant une rédaction manuscrite pour laisser penser qu'il y avait urgence à informer le gagnant du chèque de 9 500 €.

Mais les différents astérisques mentionnés dans ce texte permettent de découvrir que ce courrier constitue le modèle du courrier définitif qui sera adressé à l'unique gagnant de l'opération promotionnelle organisée jusqu'au 31 décembre 2014 !

Le 16 avril 2014


 
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu